सेना संक्रमण के लिए 20 उपायों की घोषणा करती है

Le général Awad Mohamed Ahmed Ibn Awf a prononcé ce jeudi, à la mi-journée, un discours à la Télévision nationale, annonçant la destitution du président Hassan Omar el-Béchir.

एक दान बनाने के द्वारा LEWOURI.INFO का समर्थन करें

Le Comité suprême de sécurité, composé des forces armées, de la police, des services de sécurité et de renseignement, et des forces de soutien rapide, suit depuis longtemps ce qui se passe dans les institutions de gouvernance de l’État : la mauvaise gestion, la corruption des systèmes, l’absence de justice dans les transactions et la fermeture de l’horizon pour tous.

La richesse des riches a augmenté et il n’y a aucun espoir d’égalité des chances pour les personnes et dans les différents secteurs. Les membres de ce système de sécurité ont vécu la vie des pauvres et de son peuple, malgré la diversité des ressources dont jouit notre pays. Le peuple soudanais a été patient et tolérant. Ce peuple est indulgent et généreux et, malgré ce qui s’est passé dans la région et dans certains pays, notre peuple a traversé ces étapes avec compétence et sagesse, ce qui l’a empêché de se désintégrer, de se fragmenter, de sombrer dans le chaos et dans l’inconnu.

Le 19 décembre 2018 et jusqu’à présent, les diverses crises et les besoins de subsistance fréquents n’ont pas alerté le système qui a répété sans cesse des faux aveux et les fausses promesses. Il n’a insisté que sur le traitement sécuritaire. Le Comité suprême de la sécurité s’excuse pour les pertes subies, les martyrs et souhaite la guérison aux blessés, que ce soit des citoyens ou des membres des services de sécurité. Tous les membres des services de sécurité ont pris le soin de gérer la crise avec professionnalisme et efficacité, malgré quelques accrocs.

(...)

Le Comité suprême de la sécurité a alerté le chef de l’État depuis longtemps des signes de fissures. (…) Il a pris l’entière responsabilité de changer tout le système pendant une période de transition de deux ans, au cours de laquelle les forces armées et la représentation des composantes seront chargées de la gestion de l’État et de la préservation du sang précieux des citoyens soudanais.

Les mesures annoncées :

– La formation d’un conseil militaire de transition chargé d’administrer le gouvernement du pays pendant une période de transition de deux ans ;
– La suspension de la Constitution de la République de transition du Soudan de 2005 ;
– La déclaration de l’état d’urgence pendant trois mois et l’interdiction de circuler pendant un mois de 22 heures à 4 heures du matin ;
– La fermeture de l’espace aérien pendant 24 heures et des frontières jusqu’à nouvel ordre ;
– La dissolution du Conseil national des ministres, de l’Assemblée nationale et du Conseil d’Etat ;
– Les gouverneurs des états, les conseils législatifs et les comités de sécurité doivent s’acquitter de leurs tâches ;
– Le pouvoir judiciaire et ses composantes, ainsi que la Cour constitutionnelle et le ministère public, continuent de fonctionner normalement ;
– L’appel à ceux qui portent des armes et les mouvements armés à rejoindre la patrie et à contribuer à sa construction ;
– La préservation de la vie publique des citoyens sans exclusion, assaut ou représailles, attaque contre les biens officiels et personnels et le maintien de l’honneur ;
– l’exécution stricte de l’ordre public et la prévention de la fraude et de la lutte contre la criminalité de toutes sortes ;
– La déclaration d’un cessez-le-feu complet dans tout le Soudan ;
– La libération immédiate de tous les prisonniers politiques ;
– La création d’un climat propice au transfert pacifique du pouvoir, la constitution de partis politiques ainsi qu’à la tenue d’élections libres et équitables d’ici la fin de la période de transition, et la mise en place d’une constitution permanente pour le pays.

Engagement envers tous les traités, conventions locales, régionales et internationales :

– Poursuite des travaux des ambassades, des missions et des organes diplomatiques accrédités au Soudan ainsi que des ambassades du Soudan et d’organisations étrangères ;
– Maintien et la dignité des droits de l’homme ;
– Engagement dans les relations de bon voisinage ;
– Assurance des relations internationales équilibrées, en tenant compte des intérêts suprêmes du Soudan et de la non-ingérence dans les affaires des autres pays.

एक दान बनाने के द्वारा LEWOURI.INFO का समर्थन करें

Les procédures :

– Sécuriser les unités militaires, les zones vitales, les ponts et les lieux de culte ;
– Préservation et continuité des installations, des communications, des ports et du trafic aérien ;
– Maintien de la fourniture des services de toutes sortes.

Le Conseil militaire de transition qui sera formé assumera cette responsabilité. Nous tenons à la sécurité des citoyens et de la patrie et nous portons la responsabilité des citoyens qui doivent supporter certaines des mesures de sécurité strictes.”

Lewouri.info

2 2 000 से अधिक के डेटाबेस का आनंद लें और:

राष्ट्रीय और अंतरराष्ट्रीय स्तर पर अपनी दृश्यता बढ़ाएं

इंटरनेट पर अपने अभियान चलाएं, सबसे बड़ा संचार नेटवर्क

अपने व्यापार को बढ़ावा दें

5 000 FCFA से अपने विज्ञापन प्रकाशित करें

संपर्क: 000 237 698 11 70 14 672 47 11 29

मेल: contact@lewouri.info

यह आलेख पहले दिखाई दिया https://lewouri.info/soudan-larmee-annonce-20-mesures-pour-la-transition/