Ministère du commerce et de la concurrence : Plus de 5.078.000.000 de FCFA pour booster son secteur

Le ministère du commerce et de la concurrence a abrité le cadre de la tenue du Comité de pilotage du Projet de Formalisation des Acteurs du Commerce Détail (PRO.F.A.C) au Titre du Premier semestre 2019. C’était ce vendredi 15 mars sous la houlette du ministre du commerce et de la concurrence, M. Alhassane Ag Hamed Moussa en présence de nombreuses hautes personnalités.

En effet, le projet de Formalisation des acteurs du Commerce Détail (PRO.F.A.C) a été lancé officiellement le 24 janvier 2019 par le premier ministre, chef du gouvernement en présence de plusieurs ministres. Ce projet d’un coût total de एक्सएनएनएक्स एफसीएफए, rentre en droite ligne du programme d’Urgence du président Ibrahim Boubacar KEITA pour une durée de cinq (5) ans (2018 – 2022).

Pour le ministre, la mise en œuvre du (PRO.F.A.C) est en phase avec le cadre stratégique pour la Relance Economique et le Développement Durable (CREDD) et la Loi d’Orientation du Secteur privé (LOSP) dit-il.

Et d’ajouter que les objectifs affichés du Gouvernement dans le 1er Axe stratégique de l’objectif spécifique 18 du Domaine prioritaire 7 du CREDD sont de « Réguler les activités commerciales en général, d’Organiser et de renforcer les acteurs du commerce intérieur et de développer le échanges commerciaux avec l’extérieur ». De même, la Loi d’Orientation du secteur privé a, dans ses orientations stratégiques, mis l’accent sur la migration rapide du secteur informel vers le secteur moderne, structuré. Le PROFAC vise à prendre en compte cette préoccupation.

A ses dires, dans le domaine de l’appui au financement des activités des acteurs, la mise en place du fonds de garantie : un fonds de garantie initial d’environ 105 millions de FCFA de remboursements de prêts précédents a été mis en place. Ces remboursements ont été renforcés par un montant de 100 millions de FCFA, émis par la DFM, au nom de Fonds Auto Renouvelable pour l’Emploi (FARE) qui garantit les prêts auprès de la BMS SA a –t-il expliqué.

Au titre de l’année 2019, poursuit-il, un montant de 500 millions de FCFA a été alloué au PROFAC à travers le budget spécial d’investissement.

Sur cette allocation, il a été ouvert pour ke premier semestre un crédit de 213.750.000 FCFA.

Pour terminer, le ministre invite les uns et les autres à faire un examen minutieux des projets de programme d’activités et de budget et il ose déjà espérer que leurs observations et contributions seront d’un grand apport à la mise en œuvre du Projet a –t-il conclu.

गौसौ कांते

Malijet

यह आलेख पहले दिखाई दिया http://bamada.net/ministere-du-commerce-et-de-la-concurrence-plus-de-5-078-000-000-de-fcfa-pour-booster-son-secteur